Adduction d’eau potable et d’assainissement dans la vallée d’Andromba

Des sources intarissables mais encore non exploitées FIKRIFAMA est en contact avec PROTOS depuis 2001 quand l’ONG Belge reçut la demande d’effectuer une évaluation du fonctionnement de FIKRIFAMA, en 2002, PROTOS soutenait l’organisation dans l’évaluation d’un nouveau plan stratégique. L’organisation fût à nouveau un appel à PROTOS pour donner plus d’input ; Il fût convenu de tester la nouvelle approche dans un territoire cible limité. Le programme présenté concerne les villages de trois communes avoisinantes Ambatomirahavavy, Morarano, Antambolo. Ces trois communes se situent au bord de la pleine d’Andromba. Le projet concerne spécifiquement le renforcement des capacités locales pour une gestion équitable et durable de l’eau potable et de l’assainissement dans les trois communes.

En 2007, l’objectif s’est fixé sur :

  • l’amélioration de la situation socio-économique des populations rurales,
  • la gestion adéquate des ressources en eau,
  • le renforcement des capacités de gestion des acteurs locaux de la société civile et des collectivités locales.

Objectif général : Accès durable à l’eau et infrastructure sanitaire Objectif spécifique : Renforcement des capacités locales pour une gestion équitable et durable d’eau potable et d’assainissement dans les communes d’AMBATOMIRAHAVAVY, MORARANO ET ANTAMBOLO.

Les résultats attendus

  • Les comités d’eau sont structurés pour une gestion durable des installations existantes ou nouvelles.
  • Un partenariat des Associations d’usagers des point d’eau est crée et soutient les comités individuels.
  • Au niveau communal et intercommunal un dialogue a été établi sur le secteur eau et assainissement entre les comités d’eau, la municipalité et les élus.
  • Chaque année 5 conduites nouvelles et réhabilitées pourvoient au moins 3 000 personnes d’eau potable.
  • L’installation d’adduction d’eau potable est accompagnée d’une conscientisation en matière d’hygiène et d’assainissement et donne lieu à un changement d’habitudes.
  • Les acteurs locaux et FIKRIFAMA ont instauré un système de suivi et d’évaluation et le mettent en application.